l’atelier

Au cœur de notre métier : l’atelier…

l'atelier A Bnos

Sur un espace de 260m², l’ensemble des étapes de fabrication d’un ouvrage sont réalisées.

Le respect des délais, de la qualité de réalisation et de finition sont entre nos mains, et c’est pour garantir cette autonomie par rapport à d’éventuels sous-traitants que nous avons au fil du temps développé et équipé ce lieu. Aujourd’hui, l’atelier voit se côtoyer les équipements et outils les plus récents, avec ceux représentant les « valeurs sûres » du métier, pour prendre de chaque époque ce qu’elle a de meilleur.

L’équipe

l'atelier A BanosSérieuse, efficace et autonome, notre équipe se caractérise par le fait que chacun de ses membres prend à cœur sa mission et ses responsabilités auprès de nos clients. C’est le même état d’esprit qui nous amène à investir pour former notre équipe en permanence afin d’accompagner les évolutions techniques et esthétiques du marché.

Un exemple de projet : réalisation d’un escalier

A titre d’exemple, la réalisation d’un escalier implique l’utilisation de la quasi intégralité de nos machines soit :

la modélisation du projet

Le logiciel 3D CFAO (Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur) nous permet de modéliser votre projet : l’environnement, l’escalier lui-même, les rampes et garde-corps, etc.

la MAQUETTE DE L’OUVRAGE

Au cours de cette première étape, nous réalisons une image de ce que sera l’ouvrage dans son environnement. C’est cette maquette de votre ouvrage que nous vous soumettrons avant de le fabriquer.

la réalisation

escalier-limon-gdToutes les machines de l’atelier seront utilisées pour la réalisation d’un escalier :

  • cisaille guillotine de 3 m d’une capacité 6 mm pour débiter les plaques de tôle pour les limons de l’escalier, les tôles de sous-bassement des garde-corps…
  • poinçonneuse numérique pilotée par le logiciel CFAO qui permet d’usiner des plaques de tôle (percer, découper avec des formes, emboutir, …) pour les caissons des marches de l’escalier.
  • presse plieuse de 70 tonnes d’une capacité de 3 m qui nous permet de plier les plaques de tôle pour les caissons des marches de l’escalier
  • scie à ruban d’une capacité de 250 mm x 300 mm à 90° pour débiter tous les éléments « barres » pour les rampes, et garde-corps
  • rouleuse à galets pour cintrer certain profils pour la main courante ou les lisses de rampes lorsque l’escalier tourne, par exemple
  • petite presse horizontale d’une capacité de 10 tonnes permettant de mettre en forme des profilés (pliage, coudage, roulage, …) pour par exemple la crosse de départ de rampe ou du garde-corps, …
  • perceuse à colonne pour réaliser tout type de perçage.
  • bancs de montage équipés de plusieurs type de poste de soudure (MIG/MAG, soudure à l’arc, TIG, …) pour mécano-souder les différentes pièces entre-elles.
  • divers outillages électro-portatifs (meuleuse pour l’ébarbage ou la coupe, …).
  • forge à gaz et un ensemble chalumeau (oxygène/acétylène) pour forger, dresser ou travailler à chaud certaine pièces.